Père Jean-Paul Lamy

Communauté St Louis de Gonzague

9 rue Raynouard

75016 Paris

 

Le 15 juin 2010

 

Monsieur Jean-Pierre Martin-Vallas

486 rue du P H Roseau

34010 Montpellier

 

Monsieur,

 

 

Au début du mois de mai, vous m'écriviez m'informant d'un acte répréhensible et

inexcusable exercé sur vous par le Père Lamande alors aumônier du Petit Collège de Franklin

dont vous étiez vous-même élève. Vous exprimiez également votre inquiétude légitime que ce

Père ait pu commettre de tels actes avec d'autres élèves et votre désir de trouver un moyen

pour que ces éventuelles victimes ne soient pas conduites à vivre dans un silence douloureux

porteur de risques de difficultés personnelles importantes.

Tout d'abord je vous remercie de votre ouverture et du souci que vous portez. Je suis

particulièrement sensible à la gravité de l'acte que vous relatez et regrette qu'aient pu être

commis de tels actes tellement contraires à la conduite éducative et au souci pastoral qu'il

nous revient d'exercer.

 

Personnellement, je n'ai pas jamais connu ce Père de son vivant. Par ailleurs, je n'ai reçu

aucun autre témoignage d'actes pédophiles de sa part ni n'ai été mis au courant de quelque

soupçon que ce soit. Je dois reconnaître mon embarras sur la manière de pouvoir donner

réponse à vos inquiétudes, l'ancienneté de l'affaire provoquant une réelle difficulté à

retrouver d'éventuelles victimes. J'alerte cependant qui de droit sur cette question.

 

Adhérant pleinement aux propos du Pape Benoît XVI au Portugal rappelant que «  le pardon

ne remplace pas la justice « , je souhaite avec vous que nous puissions contribuer à ce que la

vérité soit faite et déplore, avec les responsables de l'Eglise, de tels actes graves qui entraînent

beaucoup de souffrance. 

Je souhaite de tout cœur que vous gardiez la paix intérieure. 

Jean-Paul Lamy sj