le 22 Juin20l0
 

 

Objet : le père Lamande SJ, prêtre pédophile

 

Monsieur le directeur, 

Je vous remercie de votre réponse mûrement réfléchie, et je prends note que vous, à titre

personnel, n'êtes pas au courant d'autres actes semblables de la part de ce prêtre. 

En ce qui me concerne, je ne saurai me contenter de cette réponse. Vous ne l'avez pas connu,

et compte tenu de l'ancienneté des faits, vous n'avez sans doute pas non plus connu de

personnes l'ayant fréquenté, et donc votre méconnaissance de faits similaires ne prouve rien. 

Sans être moi-même vraiment capable de vous dire pourquoi, il me semble indispensable de

connaître l'étendue des dégâts causés par ce prêtre. 

Au vu de ce que je vous ai relaté, il me paraît très peu vraisemblable que j'ai été l'unique

victime des agissements de ce prêtre. La manière « nalurelle » avec laquelle il est entré dans

mon lit, et la suite très « soft » des évènements, me persuadent qu'il n'en était pas à son coup

d'essai. 

Vous me dites « alerter qui de droit sur cette question » ; je ne comprends pas ce que vous

voulez me dire. 

Mais il me semble que deux pistes doivent être explorées : 

-Interroger les personnes de l'encadrement de l'école de cette époque pour connaître leur

opinion, et leurs informations éventuelles sur ce point. Mais il ne doit pas en rester beaucoup ! 

-Interroger les enfants qui l'ont eu comme aumônier, et qui sont donc dans ma tranche d'age

(65 ans).

A ce propos j'ai deux frères qui ont respectivement 3 et 10 ans de moins que moi, et qui sont

tous deux passés par le petit collège, et qui ont donc connu ce prêtre. Sans qu'ils n'aient été

eux même victimes d'abus sexuels de sa part, ils ne sont absolument pas surpris de mon

témoignage, ni qu'il n'ait pu être trop proche de certains des enfants dont il s'occupait. 

Je vous remercie de votre réponse, et souhaite avec vous que toute la vérité soit faite. 

Cordialement 

Jean-Pierre Martin-Vallas