Elle a fait ses études à Sainte Marie de Passy, et avait ses frères à Franklin.

Les jésuites intervenaient souvent dans son école, en tant que confesseur, pour y célébrer la messe ou pour animer des retraites. A l'âge de 14 ans, le jésuite qui avait animé la retraite demande et obtient des sœurs qu'il la ramène seule dans sa voiture. Il lui fait le coup de la panne, et essaye sans violence d'avoir une relation avec elle. Suffisamment mûre, elle refuse avec succès, et elle reste dégoûtée et outrée de cette tentative.

Elle soupçonne que ce jésuite et d'autres ont pu sévir dans son école et souhaiterait que la question soit posée aux anciens élèves.