15 avril 2016

La réponse par l'omerta n'est pas la seule possible

En janvier 2010, le recteur du collège Canisius envoyait une lettre à 600 « victimes potentielles » d’attouchements sexuels commis par deux anciens religieux entre 1965 et 1985. Une politique de transparence qui permet aujourd’hui au collège de ne pas connaître de défections.  Au collège Canisius, les demandes d’inscription n’ont pas diminué. écrit par Claire Lesegretain dans « La Croix » le 02/01/2012   En bordure du parc Tiergarten, entre les ambassades d’Arabie saoudite et du Japon, aucune... [Lire la suite]
Posté par jpmvallas2 à 11:54 - - Permalien [#]