Madame, Monsieur, Chers Parents,

Comme vous l'avez probablement lu dans la presse ou entendu à la radio ce matin, notre collège est sous les feux des médias pour une triste et douloureuse affaire, qui remonte à plusieurs décennies. Les faits dénoncés par Monsieur Martin-Vallas, ancien élève, datent en effet du début des années 1950 et le père jésuite incriminé, alors aumônier au Petit Collège, est décédé en 2000.

Toutefois, nous, direction de Saint Louis de Gonzague- Franklin, considérons ces faits avec une extrême gravité et le plus grand respect pour ceux qui auraient souffert de tels agissements.

La parole des victimes doit être recueillie et leur souffrance accompagnée comme il se doit, même si le père jésuite mis en cause ne peut répondre aux accusations formulées à son encontre et en rendre compte devant ses éventuelles victimes.

Aussi, les membres de l'équipe de direction, de l'équipe pédagogique ainsi que des associations de Saint-Louis de Gonzague-Franklin sont très profondément affectés par ces informations et, même si les faits sont sans rapport avec la vie actuelle de notre communauté éducative, apportent tout leur soutien aux actions engagées, en particulier par la Province de France de la Compagnie de Jésus.

Recevez, Madame, Monsieur, Chers Parents, l'assurance de notre considération et la certitude de notre entier dévouement à la mission éducative.  

 

Laurent Poupart
Directeur St. Louis de Gonzague-Franklin