29 août 2016

Effaré anonyme

    Effaré  Monsieur, Je viens de lire votre blog qui relate à la fois votre expérience, celles de certains camarades de Franklin que vous aviez contacté et les différentes réponses de l’institution. Je vous avoue mon effarement, et comprends que, pour beaucoup de ceux touchés de cette manière, le refoulement a été si profond qu’ils ne se souviennent pas de ces traumatismes avant que votre mail ne les réveille, à tel point que je fouille ma mémoire, en vain, pour vérifier si je n’aurais pas un souvenir de... [Lire la suite]
Posté par jpmvallas2 à 19:29 - Permalien [#]