Bonsoir Jean-Pierre, 

J’ai suivi ton actualité aux informations et suis bien désolé pour toi, surtout, pour ne pas avoir répondu à ton premier message. 

Oui, j’étais à au Petit Collège en même temps que le Père Lamande. Il était éminemment pédophile et c’était su de tous. C’est avec soulagement que mes parents, aujourd’hui décédés, ont appris son éviction. 

Ce n’était d’ailleurs pas le seul ; Monsieur de Postel, surveillant, souffrait des mêmes troubles et s’entendait de fait extrêmement bien avec le Père Lamande. 

Je me souviens encore de la tête de mes parents lorsque que je leur ai raconté que dans le cadre de la préparation à la première communion, le Père Lamande m’avait reçu seul dans son bureau (au foyer) et m’avait pris sur ses genoux. 

A titre personnel, je n’ai Dieu merci, pas été victime d’attouchements sexuels. Je ne connais personne parmi les anciens qui l’aient été. 

Pour répondre à ta question, je me souviens du nom du Père Gilles, du Père André, du Père Coutant, le Père Celier sans doute tous aujourd’hui décédés. Je crois que le « Directeur » de Franklin à l’époque était le Père Claire ou Clère. 

Je te recommande de demander le témoignage de Madame de Follin, Directrice du Petit Collège lorsque j’y étais et que je sais être encore en vie. 

Crois bien, cher Jean-Pierre, que tu peux compter sur moi. Je trouve l’attitude du principal des Jésuites écœurante. 

Courage ! Toute mensonge finit un jour par se savoir. 

 

Bien à toi,