Encore un jésuite prédateur pédophile

 

 

 

Pour faire suite à nos conversations, je peux vous préciser que :

 

dans la période 1947-50, le père Bonito, jésuite au collège St Michel de St Etienne

 

en outre aumônier du cours Chevreul de St Etienne

 

s’occupait également d’une colonie de vacances de garçons à Boën sur Lignon (42130)

 

le comportement de ce jésuite dans cette colonie, comme au collège, a laissé des souvenirs

 

que les élèves, même devenu adultes, n’évoquaient pas sans un trouble certain bien des années après.

 

le père Bonito est très certainement décédé, comme le sont la majorité de ses victimes

 

il est donc difficile de caractériser avec plus de précisions ce qui se passait

 

et combien de temps il a pu sévir; mais il a laissé le souvenir douloureux d’un prédateur pédophile.