Mon père, 

le 19/04/2016, la Province de France diffusait un communiqué de presse à propos d’actes de pédophilie venant de jésuites.  

Vous vous étiez engagés à :

- « vérifier l’existence ou non de faits similaires ou d’autres victimes » pour toute affaire portée à votre connaissance. Deux ans plus tard, il serait bon que vous fassiez le point sur ces vérifications, pour l’affaire du père Lamande, à Franklin, ainsi que pour les huit autres affaires dont j’ai eu connaissance par des témoignages directs de victimes, et dont je vous ai avisé. 

- par ailleurs, vous avez créé en 09/2014 un « groupe d’accueil » pour le quel il serait opportun que soit diffusé un rapport d’activité.

Le 15/10/2016, le père Arnaud de Rolland mettait le point final à tout dialogue, estimant que la Province avait bien rempli tout ses engagements, avec l’accord du père Grenet, provincial à l’époque, alors qu’il avait pris le plus grand soin de ne répondre à aucune de mes questions.  

Vous avez pris les responsabilités de la Province en 07/2017 , aussi je vous propose de reprendre un dialogue, avec vous ou un de vos représentants, sur la base de la note que je vous joins : « Ce que je voudrais dire à mes amis jésuites et qu’ils ne veulent pas entendre » 

Veuillez croire, mon Père, en l'expression de ma respectueuse considération. 

 

JP Martin Vallas