Cher Monsieur,
J'ai été élève au petit collège de la rue Louis-David jusqu'à la classe de 7e au début des années 60. Ma chère mère, lorsque j'ai quitté le collège lors de mon entrée en 6e, avait demandé au père Lamande de continuer à me donner des cours privés de catéchisme ce qu'il avait accepté. Le premier cours fut en fait consacré à faire mon éducation sexuelle à l'aide d'un livre dont je revois plus de 50 ans après les images très clairement. J'en avais été effaré vu mon jeune âge et honteux je l'avais caché à mes parents. Heureusement, l'affaire s'en est arrêtée là, même si je fus molesté plus tard par quelqu'un d'autre. Les affaires de pédophilie me choquent profondément, et me dégoûtent, comme celle d'Oncle Teddie (le Cardinal McCarrick qui couchait avec ses séminaristes !) qui a fait récemment surface aux États-Unis où je vis. Le fait que la hiérarchie du haut en bas de l'échelle ait caché et réduit au silence les victimes montrent l'état de déliquescence de L’Église.
Bien à vous,