Mon père,

je vous remercie de votre réponse qui semble indiquer que vous commencer à prendre à cœur la souffrance des victimes de jésuites pédophiles.

Je vais contacter les victimes de jésuites des autres collèges que Franklin, soit Bordeaux, Bruxelles, Tournai, St Étienne et Sarlat, afin de connaître le nom de leur agresseur ; mais de votre coté, vous pourriez demander directement ce qu'il en est aux collèges concernés.

Vous profitez de votre communiqué de presse pour faire « un point d'étape » du travail de votre cellule d’accueil. Je vous en félicite ; c'est une chose que le père Grenet, le 09/09/2018, avait délibérément refusé.

Ceci dit, 28 témoignages en 5 ans, ne me paraît pas être l'indication d'une grande efficacité de la part de cette cellule. La parole libérée, qui n'est qu'une association, en a recueilli infiniment plus en une seule année, Et moi même, qui ne suit qu'un homme seul, sans aucun moyen, en a recueilli autant. Sans doute faudrait il changer de méthode.

Très accessoirement, j'ai une question à propos de vos chiffres : Vous avez eu 28 témoignages, mettant en cause 19 prêtres et 19 victimes, 13 mineurs et 6 majeurs ; j'en déduis que 9 témoignages ne portaient pas sur des victimes ?

Salutations respectueuses

JP Martin Vallas