Le 19/04/2016, le jour même de mon témoignage à France Inter, je recevais ce mail :

 

Bonjour,

J'ai lu avec émotion votre lettre :

http://franklin2.canalblog.com/archives/2012/05/29/24368182.html

Il se trouve que j'ai été le témoin direct d'actes de pédophilie d'une personne qui se trouve être hélas aujourd'hui employé par une école jésuite, au contact permanent d'enfants (hélas).

Je doute fort que la personne ait subi un traitement thérapeutique ou une cure, depuis les faits.

Grâce à internet, j'ai retrouvé cette personne.

Avant de contacter l'école concernée, j'aurais été heureux de m'entretenir avec vous, car vous avez déjà commencé votre parcours dans le rétablissement de la vérité, et, fort heureusement, les médias lui donnent aujourd'hui un très grand écho.

Peut-on svp en parler ?

Un vif merci pour votre retour.

Bien à vous

 

Au téléphone, j'ai ensuite appris qu'à l'âge de 8 ans, cet interlocuteur avait été victime, comme d'autres de sa troupe, d'attouchements de la part de son chef scout, âgé de 20 ans environ, dans le cadre d'un camp de scouts. Ceci se passait à la fin des années 60. Il a retrouvé son agresseur, qui se trouve haut responsable dans une école de la S.J., en contact permanent avec les enfants.

 

Après l'avoir relancé régulièrement pendant 6 mois, afin qu'il mette par écrit son témoignage, j'ai décidé de le restituer moi même.